Accueil » Shopping » Torréfaction La Bourgeoise, le café couleur Marseille

Torréfaction La Bourgeoise, le café couleur Marseille

  • Shopping
/
jeudi 15 avril, 2021
/
de Chanel Grée
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

C’est l’histoire d’une torréfaction marseillaise née sous le soleil de Porto Rico, puis concrétisée en Colombie, suite à une rencontre coup de cœur avec un producteur de grains. Depuis l’année dernière, Maëlle Allegrini propose des cafés de spécialité 100 % arabica en petites productions, équitables et respectueux de l’environnement. Brésil, Éthiopie ou encore Équateur fournissent des grains sélectionnés en fonction des saisons de récolte et ramassés par des travailleurs locaux rémunérés selon la qualité de leur production. Maëlle, après avoir testé et approuvé son produit, utilise une méthode d’extraction qui n’impacte pas le goût d’origine du café afin d’en préserver toutes les saveurs.  Sur son e-shop et dans certains points de vente implantés dans le Sud (Oh Faon, chocolaterie Agnès & Pierre, boucherie Mère Grand…), vous trouverez des cafés ronds, gourmands et plutôt sucrés. On reconnaît après chaque tasse un même type de café à l’arôme floral, qui s’achète moulu ou en grains. Le plus ? La jeune entrepreneuse torréfie sur commande, pour les professionnels ou les particuliers, afin d’assurer une bonification dans les 10 jours suivants. Pour la marseillaise, implantée dans le 8e arrondissement, il était primordial de faire de son business local et respectueux des travailleurs au-delà des frontières, une organisation en accord avec ses valeurs environnementales. En effet, tous les sachets (faits main) dans lesquels vous recevez votre café sont 100 % recyclables. La Bourgeoise travaille avec des importateurs de Bordeaux ou de Barcelone, pour privilégier la proximité et donc minimiser son empreinte carbone. Et pour l’anecdote eco-friendly qui sent bon l’air marin, tous les sachets de jute qu’elle reçoit sont ensuite mis à la disposition des pêcheurs de la Pointe Rouge. De notre côté, on vous conseille le café d’Éthiopie aux arômes de fleurs de jasmin et, pour les plus gourmands, celui du Salvador, qui imprègne votre palais de notes de chocolat. À terme, La Bourgeoise voyagera peut-être à l’étranger pour rencontrer ses producteurs et revenir avec son propre café aux grains fraîchement cueillis. 

Chanel Grée