Marseille
16 May, Thursday
18° C
TOP

Biennale des Femmes de la Méditerranée, « Et la femme créa le lien »

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde » selon la célèbre phrase de Nelson Mandela… La première Biennale des Femmes de la Méditerranée nous invite ce 9 avril 2024 au MuCEM à une expérience unique au cœur des valeurs de cohésion humaine à travers le regard de 100 marseillaises d’exception venues de tous horizons autour de la cause commune qu’est l’éducation, moteur de tous les changements ! En effet la Biennale ambitionne de porter une vision nouvelle, collective et interculturelle en réponse à nos problématiques d’actualité grâce au travail de femmes représentatives de la population de la ville qui jouent un rôle fondamental chacune dans leurs domaines. En tête d’affiche on trouvera Marie-Lou Papazian (PDG et fondatrice de l’école TUMO), Cécilia Barontini (Directrice générale Fondation de l’OM), Zahia Ziouani (Directrice artistique et musicale de l’orchestre DIVERTIMENTO), Salwa Toko (co-founder et présidente d’honneur de BECOMTECH) et Souad Boukhechba (Association des femmes du Plan d’Aou) et la marraine de l’évènement est Céline Gianni Darnet responsable région sud PWC et Maghreb.

Depuis le 8 mars des ateliers ont eu lieu aux quatre coins de la cité phocéenne pour réunir toutes ces femmes, qu’elles soient professeures, avocates, peintres, chanteuses, ouvrières, éducatrices, bénévoles, étudiantes, cheffes d’entreprise ou simples mamans et les faire échanger sur leurs valeurs centrales de cohésion. L’objectif est de faire émerger leurs valeurs communes et de co-écrire la première « Déclaration universelle de la cohésion humaine par l’éducation ». Le rapporteur de l’écriture de cette déclaration n’est autre que l’écrivain journaliste marseillais Philippe Pujol (Prix Albert Londres) qui aura pour mission d’agréger et de diffuser la vision commune des Femmes de la Méditerranée sous la forme d’un récit puissant, symbolique et inspirant à destination de l’UNESCO, des entreprises, des universités, du ministère de l’éducation, des acteurs publics et territoriaux, des associations et du grand public… Un évènement porté par MarseilleS l’institut culturel de la Méditerranée, dont la présidente Marie-Laure Guidi est le porte-drapeau de la Biennale et Evolio pae, l’incubateur d’innovations sociales, pour tous ensemble faire de Marseille, la capitale de l’interculturel et de l’innovation sociale ! Un grand moment se prépare… à suivre donc ! AO

www.femmedelien.com