Marseille
04 Oct, Tuesday
21° C
TOP

TRAFICS ! REGARD SUR LE COMMERCE ILLICITE DES ESPÈCES SAUVAGES, jusqu’au 4 septembre

Saviez-vous qu’aujourd’hui la réglementation internationale qui encadre le commerce et le déplacement des animaux sauvages vivants est la même que celle qui s’applique… aux sacs à mains vintages en peau de crocodile ou aux cendriers en carapace de tortue (quelle drôle d’idée…) ? Ça paraît fou, mais cela illustre bien, en dépit du fait que la CITES a été pensée pour lutter contre les trafics et protéger les animaux, le rapport que notre espèce entretient avec le reste du vivant. D’ailleurs, le trafic sur la biodiversité est estimé entre 8 et 20 milliards d’euros par an, ce qui le place au 4e rang mondial de rentabilité après les trafics d’armes, d’êtres humains et de drogue. L’exposition proposée par le Muséum d’histoire naturelle de Marseille explore l’histoire de ces commerces illicites et met en lumière les animaux menacés, du rhinocéros à l’hippocampe, sans oublier perroquets et grands félins. Une passionnante prolongation des thématiques abordées par le congrès mondial de la nature qui s’est tenu dans la ville en 2021. CBé

MUSÉUM D’HISTOIRE NATURELLE DE MARSEILLE

Palais Longchamp, rue Espérandieu, Marseille 4
Museum-dhistoire-naturelle-mhnm