Marseille
04 Jul, Monday
27° C
TOP

Les Rencontres Photographiques d’Arles du 4 juillet au 25 septembre

La 47ème édition de cette extraordinaire exposition gigantesque, mondialement connue, est dédiée à Michel Tournier, grand écrivain Français – on a tous au moins lu Vendredi ou la vie sauvage – et prix Goncourt 1970, disparu cette année. C’est donc un hommage à l’imagination géniale des hommes à travers lui et la photographie, bien entendu. La nouveauté des Rencontres d’Arles depuis 2015 est d’inviter un artiste à résidence. En 2016, c’est Stéphanie Solinas qui présentera un projet ancré dans le paysage arlésien à travers l’ancienne usine Lustucru. Ensuite, il y a évidemment toute la nouvelle création photographique à découvrir, validée par le célèbre Prix Découverte. Puis dans les thèmes choisis, on craque pour Street – la photographie de rue revisitée où on peut admirer des œuvres pionnières du genre, de Sid Grossman et Gary Winogrand & Ethan Levitas entre autres… Western Stories, autre thème élaboré, permettra de revoir le grand photographe Bernard Plossu (qui vit à La Ciotat) dont la dernière visite en Arles remonte à 1987. Il expose en salle Henri Conte, son Western Colors, issu de sa propre traversée de l’ouest américain l’année de ses 21 ans. Autre coup de cœur, Africa Pop affiche une Afrique décalée et sympathique, particulièrement à travers Swinging Bamako, une expo installée dans la Grande Halle. Idéal pour mieux comprendre l’Afrique d’aujourd’hui ! Bref, on est intarissable sur le sujet tant l’art photographique nous plaît. Allez-y, c’est très bien d’autant qu’il est possible d’avoir des visites guidées pour mieux comprendre et aussi des ateliers jeune public.

_www.rencontres-arles.com