Marseille
25 May, Wednesday
15° C
TOP

Le République : Le bon, le beau et le solidaire 

ToutMa soutient à 200 % ce projet engagé ultra qualitatif ! Le chef Sébastien Richard (ex-vice-président de Gourméditerranée), en partenariat avec l’association La Petite Lili, et grâce à la participation de 40 Chefs de France, donne vie au premier restaurant gastronomique solidaire marseillais. Les personnes fragilisées, en situation d’exclusion et de précarité, constitueront 50 % de la clientèle du restaurant le République. Elles payeront leur repas un euro symbolique. Les clients « classiques », quant à eux, seront facturés au tarif habituel, l’objectif étant de financer en partie l’établissement grâce à cet équilibre. 
 

Œuvrer pour bien manger 

Cette initiative salutaire vise à faire profiter aux plus nécessiteux du savoir-faire de nos chefs français, au sein de l’ancien Café parisien, brillamment rénové par les architectes Florentin Godeau et Jonathan Cacchia, en collaboration avec Rudy Ricciotti. Le décor, esprit Années folles, à base de moulures dorées dans une pièce et de peinture noire mate dans l’autre, nous laisse pantois. De Gérald Passedat à Alexandra Mazzia, en passant par Georgiana Viou, sans oublier Thierry Marx, les grands noms se succèderont et apporteront leur pierre à l’édifice en animant, ponctuellement, des dîners à quatre mains ou en pensant des menus spécifiques. Dans l’assiette, on se délecte d’un millefeuille de céleri et butternut avec tempuras de sauge, d’un maquereau grillé et sa compotée de pommes ; et on finit sur une touche régressive : un chou praliné et noisettes à tomber de sa chaise. À la carte, trois plats et trois desserts fixes : de la cuisine bistronomique validée par Sébastien Richard, mais élaborée par le chef Raphaël Naxarra

Bien plus qu’un bistro social 

Le République, 1 200 m2 et 200 places assises, continuera d’évoluer dans les prochains mois grâce à l’investissement sans faille des 250 bénévoles impliqués. On pense notamment au boulodrome bientôt rénové et surtout à l’espace bureaux à l’étage, réhabilité pour accueillir des associations et leurs projets. Emmaüs pourrait y installer une boutique vintage permanente, NUTR’IN MED pourrait y donner des conférences, et quelques chefs pourraient même y dispenser des ateliers culinaires.  

Parmi les employés, 12 travailleurs en réinsertion mettront à profit leur détermination auprès des bénéficiaires désignés par des associations et organismes partenaires (Croix-Rouge, SAMU Social, collectifs de proximité, etc.). Avec l’aide précieuse du département, les créateurs du nouvel établissement de la place Sadi-Carnot espèrent pérenniser le modèle et imaginent déjà, si la sauce prend, un autre établissement du même acabit. Ouverture prévue le 1er février, sept jours sur sept, à l’heure du déjeuner, puis, à partir du 1er mars, pour le dîner. CG 

Le République 
1 place Sadi-Carnot, Marseille 2e  
06 70 02 94 08 
Instagram @lerepublique.marseille 
Pour adhérer à l’association La Petite Lili, porteuse du projet : ici 

Photo en une par Nicolas Prosperini