Marseille
02 Jul, Saturday
18° C
TOP

Le Point rose, à la mémoire de Carla-Marie

L’association pour la résilience

L’automne dernier à Marseille, une association caritative a vu le jour et a fait immédiatement couler beaucoup d’encre. Le Point rose – c’est ainsi qu’elle se nomme – va droit au cœur de l’humain, touche tous les parents de la terre parce qu’elle est liée à la perte tragique d’un enfant. C’est le drame qui a touché Nathalie Paoli et Laurent Courbon cette année avec le décès de leur petite Carla-Marie, des suites d’une tumeur cérébrale. Parce qu’ils ont été confrontés à la pauvreté des soins palliatifs en pédiatrie, les parents de Carla-Marie ont décidé d’agir pour améliorer l’accompagnement en fin de vie des petits malades. Pour que leur propre souffrance ne soit pas vaine, pour que les derniers instants de vie des enfants condamnés ne soient qu’amour, réconfort, présence et douceur…

« Le sport, c’est le souffle et le souffle, c’est la vie »

Laurent est à la tête de Carma Sport (abrégé de Carla-Marie) une société d’évènementiel sportif qu’il a créée après avoir travaillé pour le service communication de l’OM où il a d’ailleurs rencontré Nathalie… Elle-même a grandi professionnellement au sein de ce service, gravissant tous les échelons jusqu’à en obtenir la gestion complète. Aujourd’hui, Nathalie travaille à la direction de l’école de communication & journalisme ECS-IEJ Marseille de Mediaschool Group. Tous deux triathlètes, ils partageaient avec leurs filles, Paloma et Carla-Marie, la passion du sport. Elles étaient initiées à la course à pied et ont couru ensemble pour l’Ironkids du pays d’Aix. C’est grâce à cette union familiale forte qu’ils survivent tous les trois au départ de Carla-Marie. Et parce que le sport est un formidable vecteur de communication et de solidarité parfois, l’association Le Point rose a vraiment démarré son combat lors de l’Ironman d’Hawaii, le plus prestigieux des triathlons et finale du championnat du monde de cette discipline. Laurent y était invité par les organisateurs, tous décidés à saluer le courage de Carla-Marie jusqu’à son dernier souffle, et afin qu’il court pour Le Point rose. Cette première course a été un tremplin pour l’association car ensuite, de nombreux coureurs ont choisi le dossard du Point rose pour supporter son combat et lui offrir une visibilité supplémentaire.

S’entourer pour agir

L’action du Point rose se concentrera sur l’amélioration des conditions de fin de vie des petits malades, tant sur le plan médical (avec des soins palliatifs adaptés à l’enfance) que matériel, avec le confort d’une hospitalisation à domicile, moins traumatique, ou bien en établissement plus symptomatique, comme un centre de soins spéciaux. Et enfin, sur le plan humain en accompagnant psychologiquement et affectivement les enfants concernés et leur famille. Leur apprendre à valoriser chaque instant du reste de la vie… et ainsi accéder à une forme de résilience. Jean-Marc La Piana, fondateur et directeur du centre de soins palliatifs de Gardanne et Jeanne Siaud-Fachin, psychologue et fondatrice des centres Cogito’Z seront les conseillers et collaborateurs éclairés de Nathalie et Laurent. Ces derniers ont aussi un soutien du Zen Hospital Project de San Francisco et du Dr Miller, spécialiste de ces soins du dernier souffle…

Comment aider Le Point rose

En achetant les kilomètres de la course des sportifs ambassadeurs du Point rose, on effectue des dons qui permettront à l’association de financer ces premières actions. On peut aussi acheter des objets aux couleurs du Point rose. Actuellement, un petit bracelet « cordon bleu et perle rose » se manifeste au poignet de quelques personnalités locales, comme un lien de rassemblement à la cause. Apporter son soutien en ajoutant un like sur la page facebook est aussi un geste de soutien éloquent. De son côté, l’association envisage d’organiser un événement sportif dédié qui saura attirer les sponsors généreux. Elle encourage déjà les sportifs célèbres à venir la soutenir, car ils seront les garants d’une visibilité bienfaitrice. Et pour terminer, elle tente d’associer à son combat, quelques grands noms de la médecine, car leur crédibilité apportera la pérennité au Point rose. Et ainsi de continuer à faire vivre à travers lui, Carla-Marie.

Le Point rose
7001 avenue Mattéoda, Cabriès
_06 11 05 06 79 lepointrose@yahoo.com

Suivez Le Point rose sur facebook.