Marseille
15 Jun, Tuesday
19° C
TOP

Le Dit du mistral, Olivier Mak-Bouchard

Une chose est sûre, il y a du Giono dans ce premier roman d’Olivier Mak-Bouchard, ce mélange de rusticité paysanne, d’amour sensuel de la nature, d’attrait pour l’Antiquité et de jubilation dans l’écriture. L’auteur s’amuse autant que ses deux personnages principaux, redevenus des enfants en découvrant, après un violent orage, qu’un éboulis a mis à jour à la lisière de leurs champs mitoyens, des vestiges archéologiques. Bien entendu, il n’est pas question de prévenir les autorités, synonymes de travaux et de tracasseries administratives, de sorte que les complices décident de mener à bien le chantier tout seuls. L’ensemble, sensible et érudit, est une plongée vivifiante dans l’histoire et le folklore provençaux autant qu’un plaidoyer pour la protection de la nature, mâtiné d’une poésie singulière, qui prend sa source quelques part entre les roches calcaires du Luberon. Le dénouement, ingénieux, est un bel exemple d’acmé avec un petit goût de reviens-y. 

360 pages, Le Tripode, 19 €