Marseille
03 Oct, Monday
16° C
TOP

Galerie Kokanas, l’art pluriel

Sébastien Thévenet a ouvert il y a 2 ans une galerie pluridisciplinaire, propice à la découverte d’artistes émergents. Actuellement, et jusqu’au 16 février, on y va pour découvrir l’exposition immersive Ce qui se voit encore, qui mobilise nos sens. Les œuvres de 11 artistes (Tina et Charly, Gillian Genries, Charlie Warde, Anuk Rocha, Pauline Furman…) existent le jour et se métamorphosent la nuit, laissant place à une toute nouvelle interprétation grâce à de la peinture phosphorescente.

Quand Sébastien éteint la lumière et arrose les créations de rayons UV, on découvre alors ce que le jour doit à la nuit et inversement, à travers différents médiums. Toile de velours, peinture ultra symétrique ou œuvre créée en duo à la façon d’un cadavre exquis se côtoient autour d’un même thème. Également comédien, auteur et metteur en scène, Sébastien Thévenet organise régulièrement des lectures de monologue, de poèmes ou d’autres soirées artistiques pour réunir les habitants d’Endoume au sein de Kokanas…. Pour l’anecdote, on doit le nom du lieu à l’ancien locataire, un prothésiste dentaire. Cocasse.

La prochaine expo, Tout doit disparaitre, à voir du 04 mars au 13 mai 2022, promet, elle aussi, son lot de médiums (dessin, peinture, sculpture) puisque l’artiste chilien total Americo Basualto puisera son inspiration dans le fantasme et l’imaginaire, bousculant l’idée que l’on se fait du réel. On s’invite au fond de la pièce pour terminer la visite, où l’on trouve un studio photo façon machine à remonter le temps. Nicolas Chabrol, photographe, nous immerge dans les procédés de fabrication artisanale d’une œuvre au collodion humide, un produit vivant au rendu final unique. Il propose, en plus de vous tirer le portrait, de vous présenter chaque étape d’un processus très ancien. Appliqué sur une plaque de verre ou d’aluminium, on obtient après traitement une image non reproductible et pérenne. Une sorte de NFT à l’ancienne, en somme ! La Saint-Valentin approchant à grand pas, ce moment capturé serait peut-être l’idée cadeau à laquelle vous n’aviez pas pensé !

Enfin, à l’été, Sébastien inaugurera un atelier d’artistes nommé « La Ruche Kokanas » pour aider les plus créatifs à produire leurs œuvres et à exposer leur travail sur les murs de la galerie. CG

GALERIE KOKANAS
53 Chemin du Vallon de l’Oriol, Marseille 7e
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h
Pour toutes infos www.kokanas.fr