Marseille
11 Aug, Thursday
23° C
TOP

ÉVASION AUX CANARIES, à l’assaut de l’île de Gran Canaria

C’est un petit paradis terrestre au beau milieu de l’océan Atlantique. Ciel et mer azur, plages volcaniques et dunes sans cesse remodelées, villages colorés et héritage berbère…Tous ces contrastes font de l’île de Gran Canaria, centre géographique de l’archipel des Canaries, une terre à explorer où le printemps dure toute l’année.

OÙ DORMIR ?

Santa Catalina, a Royal Hideaway Hotel *****
Effet « waouh » garanti ! Cet hôtel 5 étoiles se définit comme la somme de toutes les influences géographiques de l’île, le chic en plus. Inauguré en 1890 en plein coeur de la capitale, Las Palmas, l’établissement ravit une clientèle haut de gamme grâce à ses prestations classieuses : patio andalou, chambres donnant sur les palmiers et piscine en roof-top avec vue sur mer se dévoilent à un tarif plus que raisonnable, juste avant l’arrivée du printemps. On réserve bien évidemment une session Spa et un dîner au restaurant.


www.barcelo.com

Finca Mirador Bandama
Avis aux voyageurs en quête de dépaysement : ici, vous trouverez l’immersion totale, face au cratère de Bandama, au sein d’une casa rural typique. Sur place, trois maisons parfaites pour pratiquer l’écotourisme, avec une préférence pour la « Casa Mirador del Sur », dotée d’un Jacuzzi privé entouré de baies vitrées. Idéal pour observer la richesse de la nature environnante.


fincamiradorbandama.com

OÙ MANGER ?

Le Triciclo
Belle occasion de découvrir le quartier animé de Vegueta la nuit, au Triciclo, on se délecte de saveurs mariées à la perfection, de l’entrée au dessert. Vous serez obligés de goûter aux poissons et autres produits de la pêche de l’île savamment cuisinés, comme le poulpe et les calamars, avec les fruits exotiques du coin. On fait suivre volontiers ces réjouissances d’un plat de cannellonis de joue de porc pour les plus viandards. Bien sûr, l’accord mets et vins pour découvrir les cépages de Gran Canaria est plus que recommandé.


triciclobar.com

La Casa Montesdeoca

Si les spécialités telles que les papas arugadas (littéralement « pommes de terre ridées ») et la sauce mojo aux poivrons sont des incontournables de l’île, tous bistros confondus, on privilégiera les lieux insolites et les restaurants intimistes pour se régaler de produits locaux. Ici, c’est d’abord la réputation de l’établissement qui nous interpelle. Ce serait « le restaurant préféré du roi d’Espagne », fameux pour sa gastronomie fine et le recours en cuisine à des produits endémiques. « Garçon, la pêche du jour por favor ! »


casamontesdeoca.10@gmail.com

L’Ekléctico

Au nord de l’île, non loin de la grande Playa de Las Canteras, nous aurions bien fait de ce restaurant de tapas raffinés le QG de notre séjour. Raviolis de queue de taureau, ventrèche de thon rouge sauce yuzu, puis crème coco-cannelle et ananas flambé en dessert… Autant dire que les assiettes se suivent et ne ressemblent pas. Le point commun de ces recettes originales ? L’allégresse assurée à chaque bouchée !


www.eklectico-gastro.com


QUE VISITER ?

Un vignoble
Après avoir nagé dans les piscines naturelles volcaniques d’Agaete, au nord de l’île, on varie les plaisirs en visitant le Bodegón Vandama, un domaine viticole sur terre volcanique. Au menu, dégustation de vins et visite du vignoble par Alvaró, le propriétaire des lieux.
www.bodegonvandama.com

La maison de Cristóbal Colón
Un peu d’histoire ! C’est ici même que le navigateur Christophe Colomb a fait escale lors d’un long et fameux voyage en direction de l’Amérique. Deux perroquets élevés en liberté donnent tout de suite le ton et vous accueillent devant le musée du navigateur dont la visite est scénographiée à la manière d’un journal de bord. Un patio lumineux aux inspirations espagnoles et orientales finit de donner au lieu son cachet exotique. Comme c’est le cas pour beaucoup de bâtiments ici, la magnifique porte d’entrée est construite à partir de pierres volcaniques.


www.casadecolon.com

Les dunes de Maspalomas
Grande Canarie étant située au large des côtes du Maroc, il est logique de débusquer des influences berbères à chaque coin de rue. Pour une escapade on ne peut plus orientale, façon Lawrence d’Arabie, on met ses lunettes pour partir à l’assaut du sommet de dunes s’étendant sur 4 km². La présence de l’océan Atlantique, bordant le désert qui « dort » au soleil, rend le paysage grandiose.

Une plantation de café
Un air de Cuba ! Sur l’île de 1 560 km2 on produit du rhum au miel, on fabrique des cigares et on plante des bananiers. Mais saviez-vous que l’on y récoltait aussi des grains de café ? Les plus curieux auront à coeur de visiter une plantation, afin de découvrir les étapes qui précèdent la torréfaction du café. Comme pour le vin, la terre imprégnée de cendres volcaniques donne un goût particulier au breuvage. Pour l’anecdote, le seul café européen est cultivé aux Canaries, précisément à Gran Canaria !


cafeplatinium.wordpress.com

LES SORTIES

Pour trouver des petites merveilles de créateurs, direction le quartier de Triana ! C’est ici que nous avons shoppé bérets, sacs à main, bijoux et autres merveilles enviables. Mention spéciale pour Totó&Co, boutique où l’on déniche des pièces originales à mi-chemin entre la série Emily in Paris et le style Sonia Rykiel des 80’s. Pour les plus fêtards, qui veulent faire monter la température jusqu’à l’aube, on vous conseille le quartier de Maspalomas et la Playa del Inglés.

Besoin d’un guide ?
Contactez Marc Llorens, un hédoniste à
la connaissance parfaite de l’île.
www.personaltour.es


Comment s’y rendre ?
Avec la compagnie aérienne BINTER au
départ de Marseille – 2 vols par semaine, à
partir de 180 € aller/retour
www.bintercanarias.com

La compagnie aérienne Binter lance une offre promotionnelle permettant d’acheter jusqu’au 15 mars des tickets à tarif réduit pour les Îles Canaries au prix de 87,90 € pour un aller simple à la condition qu’un billet retour soit prévu.