Marseille
08 Aug, Monday
23° C
TOP

Charlotte Bensoussan, créatrice de concepts insolites

« Viens à Marseille ». Où l’incroyable aventure d’un projet associatif, créateur de lieux inattendus et atypiques mêlant culture, économie et social.
 
ToutMa : « Viens attendre à la Gare », « Bo&Co », la librairie Cantini… En moins d’un an, vous avez réussi le pari fou d’ouvrir des lieux atypiques qui connaissent un véritable succès. D’où vous viennent toutes ces idées ?

Charlotte Bensoussan : J’ai toujours aimé créer des concepts, cela fait partie intégrante de ma vie. À l’âge de 13 ans, je créais une école basée sur l’autogestion. Dans les années 80, j’ai imaginé le tout premier « concept store » au cœur du Marais : une librairie, boutique, salon de thé dans un centre culturel, avec plus de 9 000 références de produits vendus en exclusivité. En fait, j’ai toujours mille idées dans la tête et j’aime terriblement ça !

TM : « Viens à Marseille » était donc la suite logique de cette nouvelle vie ?

CB : Oui. J’avais profondément envie de créer un projet associatif, un concept novateur qui rassemblerait les différentes expériences de ma vie, comme un fil rouge, au service des autres. C’est ainsi qu’est née « Viens à Marseille ». Une association à la fois économique, sociale et culturelle. Une entité créatrice de lieux insolites et atypiques, souvent artistiques, mais avec toujours cette volonté première de dynamiser le centre-ville et de créer des emplois (16 en un an).

TM : Vous avez obtenu le soutien de la Ville de Marseille pour mettre en place ce projet « grand format » ?

CB : Grâce à la Ville et à Mme Solange Biaggi (Adjointe au maire chargée du commerce, de l’artisanat, des professions libérales et du centre-ville), le projet a pu voir le jour. Si l’association ne touche aucune subvention, une convention a été signée avec une mise à disposition temporaire de plusieurs cellules commerciales vacantes.

TM : Il y a tout d’abord eu l’exposition Hundertwasser…

CB : À la Vieille Charité, qui a attiré plus de 65 000 visiteurs. Cette exposition a connu un incroyable succès auprès du public. C’était le véritable lancement de « Viens à Marseille ».

TM : Puis « Viens attendre à Marseille » à la Gare Saint-Charles.

CB : Oui. La SNCF (Gares & Connexions) nous a fourni une salle d’attente vacante sur le Quai A, que nous avons entièrement réaménagée. C’est un lieu de vie et de passage où l’on peut venir se reposer avant de prendre son train. Il y a un salon de thé, un espace livres en libre consultation, un corner récréatif pour les enfants et même un piano où les mélomanes peuvent venir jouer.

TM : Vous avez, ensuite, ouvert la boutique du Musée Cantini ?

CB : Dans la lignée de l’exposition Matta, j’ai imaginé cette boutique/librairie consacrée aux œuvres surréalistes. On y trouve des livres d’art, bien sûr, mais aussi une multitude d’objets cadeaux sur le même thème (jouets, papeterie, bijoux). Et, depuis peu, dans le jardin du Musée, on peut venir déjeuner le midi.

TM : Et votre dernière création est le restaurant concept « BO&CO » au Dock des Suds…

CB : C’est un concept que j’avais en tête depuis longtemps. Un restaurant insolite avec plus de… 600 plats à la carte ! Une sélection de 600 bocaux de produits régionaux (bios pour certains), que l’on peut choisir sur une immense étagère en bois et que l’on vous cuisine en direct. Il ne désemplit pas depuis son ouverture, on est ravi.

TM : Avez-vous encore de nouveaux projets à venir ?

CB : La richesse du concept « Viens à Marseille » tient à ce qu’il peut se conjuguer à tous les temps, sous toutes ses formes. Tant que la ville aura des lieux vacants à me proposer, je continuerai à les faire vivre joyeusement. Dans les prochains mois (nov. 2013), un « Grand Magasin » de 2 400 m2 va voir le jour Porte d’Aix. Il cohabitera avec un véritable supermarché et une galerie d’art (salon de thé, boutiques, exposition). Comment faire cohabiter ces structures que tout oppose ? C’est un nouveau challenge qui devrait permettre de créer plus de 40 emplois.

TM : Encore un dernier secret pour ToutMa ?

CB : Nous allons ouvrir, bientôt, au Terminal des Croisiéristes, une boutique-café « Marseille Capitale pour quelques heures ». Un concept-store où plus de 500 produits, objets et spécialités sélectionnés, venus de toute la France, seront référencés. Un autre pari fou !

 
• Viens attendre à Marseille
_Gare Saint Charles, Quai A/square Narvik _ Marseille,1er

• Bo&Co

_232, bd de Paris, Marseille 2e

• Librairie du Musée Cantini

_19, rue Grignan, Marseille 1er