Marseille
25 Jun, Saturday
29° C
TOP

W.E.R Ulysses « Nous sommes tous des Ulysses »

W.E.R Ulysses (Wanding + Errer + Roving, trois synonymes de l’errance qui nous englobent : W.E.R = We are). C’est aussi le fruit de la passion photographique qui unit Aurélien Ciller et Hermine Naudin depuis décembre 2014. Hermine Naudin, spécialisée dans les droits d’auteur, a pris le goût de la photographie très jeune lorsqu’elle s’installa avec ses parents au Japon. Née dans une famille d’artistes, Hermine aime avoir une fenêtre sur l’imaginaire. C’est ensuite en passant ses journées à marcher dans les rues de Marseille avec son argentique qu’elle en tombe sous le charme. Elle l’observe sans apriori, souvent touchée par les gens qu’elle regarde. Aurélien Ciller, lui, est son ami d’enfance. Rencontré sur les bancs du lycée Notre-Dame de Sion, il est aujourd’hui son associé. Et bien qu’il soit actuellement pharmacien à Paris, ils ont une relation à distance qui ne cesse de les rapprocher professionnellement et qui renforce leur confiance. Leur secret c’est d’être curieux et de s’intéresser à tous les arts.

Ils ont choisi l’errance pour thème de leur première exposition photos. Qu’est-ce-que l’errance ? L’action de traîner, de marcher longtemps sans but précis. L’idée est d’observer le dialogue qui s’établit entre cette attitude et les individus qui l’adoptent. « Nous sommes tous des voyageurs qui perdent de vue à un moment donné leur but, mais le chemin est peut-être plus important que le but » souligne Hermine. Pour approfondir ce thème, les deux fondateurs s’entourent de 4 autres photographes rencontrés lors de leurs voyages (6 membres, actuellement au sein du collectif) : Casper à Copenhague, Marion à Grenoble, Alexandre à Marseille et José à Porto. 6 photographes qui vont interpréter chacun à leur manière ce vagabondage urbain, cette flânerie moderne que l’on nomme l’errance. Suite à leur première exposition en décembre 2014 à la Luxury Lobsters, le collectif décide de rendre cette exposition itinérante. L’idée c’est « d’emporter l’exposition dans sa valise ». Chaque membre du collectif a pour mission de trouver un lieu d’accueil dans sa ville respective. Le collectif vient d’éditer un catalogue avec les travaux respectifs de tous les intervenants photographes que l’ont peut trouver en ce moment même à la librairie du MuCEM et celle des Arcenaulx.

Leur projet ? : S’agrandir ! Ils ont le désir de trouver de nouvelles personnes originaires d’’autres villes. L’objectif, c’est de faire voyager l’exposition dans le monde entier…
Les prochaines dates d’expositions après Marseille et Porto :

Berlin et Copenhague en 2016

Aurélien Ciller : contact@aurelienciller.com
Hermine Naudin : herminenaudin@gmail.com