Marseille
18 Aug, Thursday
18° C
TOP

Samuel Coquard. Musique au chœur

Directeur musical et artistique de la Maîtrise départementale des Bouches-du-Rhône. Grand musicien et aussi fin gourmet, autre réjouissance dans sa vie, il vibre au son de Bach, Mahler, Puccini et adore Maria Callas. Il transmet son savoir avec passion depuis plus de 15 ans. Rencontre avec une jeune personnalité hors du temps.

Enfant, Samuel est bercé par la musique classique. Ses parents l’emmènent à l’Opéra. Mais c’est son professeur de musique au collège, Paul Rodier, qui donne naissance à sa vocation. L’enseignant a une telle confiance en lui qu’il lui confie sa baguette de chef lors d’une répétition de la messe du couronnement de Mozart… Il s’en sort avec aisance. C’est même une révélation. Il découvre que le son est une matière. La voix, le premier instrument humain, le passionne en premier lieu. La connaissance musicale, la réunion de la voix et de l’orchestre sont pour Samuel le plus grand art qui existe. Il étudie alors le piano, le chant et l’orgue, et, en parallèle, la Musicologie à l’université Paul-Valéry tout en poursuivant le conservatoire. A 22 ans, Samuel répond à un concours pour être Chef de chœur de la Maîtrise de Notre-Dame-de-Paris. Trois tours de concours plus tard, il est nommé. C’est une période inoubliable, pour la grandeur et l’histoire du lieu, la convergence du chœur, des voix et de l’orgue. Samuel vit des années de travail acharné et de bonheur total. Il se donne au maximum pour Notre-Dame-de-Paris et fait un travail de recherche colossal pour ne pas proposer deux fois la même œuvres lors des 800 offices annuels.  Il part en tournée avec le Cardinal Lustiger à Jérusalem et prépare la cérémonie du pape Benoit XVI lors des conférences de carême à Notre-Dame-de-Paris.

Ce grand musicien a une connaissance incroyable de la musique sacrée et travaille en collaboration avec l’orchestre de Paris. Il dirigera même Andréa Boccelli et l’orchestre philharmonique de Radio France. Il assiste John Nelson dans le casting pour son opéra Le Christ au Mont des Oliviers de Beethoven. Il rencontre alors Inva Mula grande cantatrice. De là, naîtra entre eux, une grande amitié. Samuel a 26 ans et se sent armé pour diriger une autre structure. Il candidate entre autre pour la direction musicale et artistique de la Maîtrise départementale des Bouches-du-Rhône dont il obtient le concours en 2002.

Il est à la tête d une centaine de chanteurs formés quotidiennement dont deux tiers sont des filles. Depuis l’origine, le Conseil général des Bouches-du-Rhône, son partenaire principal, finance la Maîtrise, ainsi que la Région PACA et la Ville de Marseille. Les maîtrisiens rentrent sur concours et les critères de sélection sont la voix, la beauté du timbre et la motivation. Ils sont ensuite testés sur leur sensorialité et subissent un test d’oreille. La formation comprend également l’histoire de la musique, la danse et l’expression corporelle. Samuel enregistre deux disques sous le label Solstice puis crée son propre label Parsiphonie en 2011 pour plus de liberté artistique. Il sort un premier opus pour choeur d’enfants et piano avec Nina Uhari et un second disque pour chœur d’enfants et harpe avec Elodie Adler. Aujourd’hui, ce brillant musicien donne beaucoup de concerts aux Chorégies d’Orange, au festival de la Chaise-Dieu, au festival de Vendée et travaille en étroite collaboration avec l’Opéra de Marseille…

Questionnaire de Proust

Ma vertu préférée : la générosité
Mon principal défaut : l’exigence et l’excessivité
Ce que vous préférez chez vos amis : la générosité et la sincérité
Mon occupation préférée : la cuisine
Mon rêve de bonheur : vivre en Italie
Mon plus grand malheur : la disparition d’un être cher
Ma couleur préférée : bleu marine
Ma fleur préférée : la tulipe blanche
Mon oiseau préféré : la bergeronnette
Mes auteurs favoris : Stefan Zweig et Flaubert
Mes poètes préférés : Baudelaire et Tagore
Mes compositeurs préférés : Bach, Mahler, Brahms, Poulenc, R.Strauss et Puccini
Mes Peintres Favoris : Piero della Francesca, Soutine, Bioulès, Lombardi, Autran et Picasso !
Mes héros dans la vie réelle : les moines
Le don de la nature que je voudrais avoir : savoir peindre
Comment j’aimerais mourir : en dirigeant lors d’un concert
Les fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : celles commises par la naïveté
Ma devise : Carpe Diem

ACTUALITES :
_17 Juillet Chorégies d’Orange « Carmina Burana » de Carl Orff
_2 et 5 août « Otello » de Verdi avec Inva Mula
_21 septembre Journées du Patrimoine Abbaye de Saint-Pons, Gémenos

 

Sorry, the comment form is closed at this time.