Marseille
16 Jun, Sunday
16° C
TOP

Salon du dessin Paréidolie, 4 bonnes raisons d’y passer son week-end

Le saviez-vous ? Depuis 10 ans, le salon international du dessin contemporain Paréidolie ouvre le bal de la saison artistique à Marseille : du 1er au 3 septembre, galeristes et artistes vous présentent les talents émergents et installés du dessin version 2023, au Château de Servières (4e). Avec la foire Art-O-Rama (dont on vous parle aussi ici), c’est LE rendez-vous des amateurs et des collectionneurs à ne pas manquer. Et parce que la fin août c’est encore un peu les vacances, voici 4 bonnes raisons de jouer les prolongations tout en détente. 

Un salon à taille humaine 

Avec ses seize galeries soigneusement sélectionnées, le salon Paréidolie s’arpente en prenant le temps de découvrir sans se faire assaillir. Dessin sur céramique par Perrine Boudy chez Valérie Delaunay, les couleurs néon de Gastineau Massamba chez Anne de Villepoix, le réalisme brut en noir et blanc de Raul Artiles chez Graphes… Dans cet espace à taille humaine, on flâne, on échange avec les galeristes, et on en prend plein les yeux.  

Performance live  

Cette année, l’artiste Susanne Staussman vous tirera le portrait en direct pendant les trois jours du salon grâce à son photomaton arty. L’occasion de découvrir la créatrice à l’œuvre… et de repartir avec un souvenir. 

Bonus pour les curieux : après la balade, montez au premier étage du Château de Servières pour visiter les ateliers d’artistes de la Ville de Marseille. Une exclusivité annuelle Paréidolie, qui vous plongera davantage encore au cœur de la création. 

Découvrir les grands artistes de demain 

Pour ses dix ans, Paréidolie joue les découvreurs de talent avec l’exposition « DEJA : Diplômés, étudiants et jeunes artistes », qui vous présente les pépites issues des écoles d’art de la région. De quoi noter quelques noms pour connaître les futures stars du dessin contemporain made in le Sud. 

Le dessin à Marseille… mais pas que 

Paréidolie marque aussi le début de la Saison du Dessin ! Côté marseillais, on se ruera donc à l’exposition Le Sentiment du Dessin du [MAC] dès le 1er septembre ou encore dans les galeries de la ville qui jouent aussi le jeu, parfois même en nocturne à l’occasion de ce week-end festif.  

Enfin, pour les aventuriers (et pour prolonger vraiment les vacances), rendez-vous à Cannes, Istres, Perpignan, Port-de-Bouc ou encore Aix-en Provence dans les lieux partenaires, afin de finir l’été en beauté. L’art et la manière de bien entamer son mois de septembre !  

Photo de Gauche : Vortex, fusain sur papier, barre d’acier, 150 x 500 x 20 cm © Raúl Artiles, Graphe, Madrid
Photo du milieu : La guirlande, engobe sur faïence rouge, 39 x 15 x 15 cm © Perrine Boudy, Galerie Valérie Delaunay, Paris
Photo de droite : The Power IV, fusain et pastel sur papier noir, 100 x 70 cm © Gastineau Massamba, Adagp Paris 2023, Photo : Aurélien Mole, Galerie Anne de Villepoix, Paris

Paréidolie 
Du 1er au 3 septembre. 
Château de Servières, 11-19 boulevard Boisson, Marseille 4e 
www.pareidolie.net 

Photo en Une : PARÉIDOLIE 2022, vue du stand de la galerie Laurent Godin, Paris (Michel Dector) © Photo : Jean-­Christophe Lett