Marseille
30 Nov, Wednesday
3° C
TOP

MONTRÉAL, L’ÎLE URBAINE À LA FAVEUR DE L’AUTOMNE

Bien moins fraîche qu’en plein hiver, la ville de Montréal se visite à l’automne lorsque le pa􏰁ysage 􏰈flamboie et que les feuilles 􏰈flottent à la surface du fl􏰈euve Saint-Laurent. Fondé il y a (seulement) 375 ans, Montréal est un heureux mélange de tout, à mi-chemin entre la banlieue chic de Londres et la skyline new-yorkaise. Un creuset de cultures insoupçonné qui n’abrite pas moins de 4 millions d’habitants de 120 nationalités différentes. Ajoutez à la recette une pointe de grunge et une pincée de chic et vous obtenez un îlot québécois attendant d’être croqué à pleines dents.

OÙ DORMIR ?

LE FOUR SEASONS MONTRÉAL*****

Volumes épurés, design soigné. Pour quelques nuitées sophistiquées, le Four Seasons Montréal est l’établissement idéal. Au cœur du quartier du « Mille carré doré », qui regroupe de sublimes maisons de maître, on est charmé par l’installation florale et aérienne de Pascale Girardin dans l’atrium de l’hôtel. Non loin du musée des Beaux-Arts et des galeries contemporaines environnantes, le Four Seasons offre des suites baignées de lumière, dotées d’une vue imprenable sur la ville et sur le mont Royal. Coup de cœur pour les salles de bains où l’on aimerait se prélasser encore quelques instants, assortis bien sûr d’un « plouf » dans la piscine intérieure et d’un soin au Spa Guerlain.

www.fourseasons.com

L’HÔTEL BONAVENTURE****

Une oasis dans la cité ! Cet établissement 4 étoiles affiche sur son toit une jungle immersive et une piscine extérieure chauffée. On aime, depuis les chambres, la vue sur la skyline qui nous évoque les USA voisins. Relié au Palais des congrès, à la ville souterraine, au Centre Bell et à la Gare centrale, à un « jet de pierre » du quartier des affaires, l’hôtel Bonaventure est adapté aux escapades, mais l’on imagine bien un voyage d’affaires entre ses murs et dans ses extérieurs végétalisés. Le plus ? La terrasse du restaurant qui dévoile une rivière où les canetons côtoient les écureuils.

www.hotelbonaventure.com

© Photos : Hôtel Bonaventure

OÙ SORTIR ?

LE ROOFTOP BAR NACARAT, au Fairmont Queen Elizabeth

Vous ne pouvez pas quitter Montréal sans avoir exploré au moins un de ses toits-terrasses ! On vous conseille le Bar Nacarat, situé au sommet du fastueux Fairmont The Queen Elizabeth, qui combine cocktails de compétition et élégance du cadre. Les DJ sets réguliers et les barbecues en hauteur méritent le détour, même à l’automne. Côté cuisine, que vous soyez viandard (faites de la place pour le Mix Grill !) ou amateur de fruits de mer, vous n’aurez aucun mal à vous restaurer. Le panorama est exceptionel à l’heure du coucher de soleil.

www.barnacarat.com

© Photo : Fairmont Le Reine Elizabeth

LE BAR GEORGE au Mount Stephen

Joue-la comme Gatsby. Ayant à l’origine servi de résidence à sir George Stephen, magnat des affaires, qui fut notamment président de la Banque de Montréal, le bâtiment de style manoir victorien devint, en 1962, le Mount Stephen Club, un club privé pour hommes d’affaires. Aujourd’hui lieu historique national, il abrite le Bar George. George propose de la cuisine française agrémentée d’une touche québécoise : poulpe grillé avec caviar d’aubergines, ris de veau rôtis sauce grenobloise ou encore filet mignon en croûte accompagné de duxelles de légumes. On y va pour l’ambiance, le patrimoine et les solides alcools britanniques.

www.bargeorge.ca

© Photo : Mike Casali

LE CLUB PELICANO « Speak easy »

Dans le quartier des spectacles, c’est ici que l’on vient se réchauffer aux premiers frimas. Ce bar de quartier rend hommage à la piscine Molitor à Paris et aux bains publics abandonnés de Montréal. L’établissement propose une carte de vins natures et des cocktails vintage. Amateurs de vermouth et de pisco sour, vous allez adorer. Le DJ joue des styles variés, allant de l’italo-disco à l’afrobeat. Carrelage numéroté sur les murs et panneaux de signalisation à la façon des bains publics, pas de doute, le Club Pelicano est une pépite Art déco ! Parmi les « grignotines » à la carte, de la pieuvre et un lobster roll efficaces.

www.clubpelicano.com

OÙ MANGER ?

LE MONARQUE

Quelle claque ! S’il n’y avait qu’un restaurant à vous présenter pour dîner, ce serait sans nul doute celui-là ! Le tartare de bison grillé, on ne peut plus local, et la soupe de homard sont à se damner. Le Monarque n’est pas seulement un must pour nos papilles. L’édifice, qui date de 1845, impressionne par sa grandeur et son esprit d’antan. À l’intérieur, deux espaces : le côté brasserie, à l’ambiance décontractée, et la « salle à manger », plus huppée, où l’on se délecte d’un menu haut de gamme en trois services. La tarte aux coquillages (pétoncles, couteaux, huîtres) du chef Jérémie Bastien nous laisse pantois. On comprend pourquoi le restaurant est 17e au classement des « Canada’s 100 Best Restaurants ».

www.restaurantmonarque.ca

LE RATAFIA

Avis aux becs sucrés, avez-vous déjà testé un bar à desserts gastronomique ? Ici, pas de grand chef mais 5 talentueuses pâtissières françaises qui proposent, quand même, des petits plats salés raffinés (hareng fumé et noisettes, asperges à la rhubarbe…) et, surtout, des entremets finement pensés. Histoire de faire grimper sa glycémie au sommet, on accompagne notre « qantu » (tartelette au cacao, fleur de sel, caramel au lait de chèvre) d’un cocktail de bon goût. En terrasse, si le temps le permet !

www.ratafia.ca

© Photos : (1) Sandra Forcier, (3) Alison Slattery

QUE VISITER ?

LE MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL

On savait déjà que l’art, notamment de rue, avait une grande place dans la culture montréalaise. Le MBAM en est un symbole ! SoulagesPicassoDalí mais aussi des artistes ultra-contemporains tels que Kiki Smith ont trouvé leur place sur les murs du Musée des beaux-arts de Montréal. Parmi les collections permanentes, on découvre avec plaisir les œuvres des Canadiens Barbara Steinman et Jérôme Bouchard. Dès le mois d’octobre, l’exposition « La Musique et l’Art de Jean- Michel Basquiat » renouvellera notre vision du peintre sulfureux. L’occasion d’en savoir plus sur la carrière de musicien de l’artiste, du jazz à l’opéra en passant par la culture hip- hop. Sans parler de sa relation intime avec la reine de la pop des années 1980, Madonna.

www.mbam.qc.ca

L’ART URBAIN

Ouvrez l’œil, sans quoi vous risqueriez de rater l’une des nombreuses fresques colorées qui habillent les rues de la ville, œuvres d’artistes d’ici ou d’ailleurs ! L’art de rue est très présent sur le boulevard Saint- Laurent, qui accueille chaque année le Festival Mural. Le quartier du Plateau-Mont-Royal est aujourd’hui une authentique galerie d’art à ciel ouvert ! Pour embellir la métropole, quelques artistes ont même rendu hommage à des légendes locales telles que Leonard Cohen, que l’on peut apercevoir rue Crescent.

© Photos : (1) Susan Moss, (2) Eva Blue

OÙ “MAGASINER” ?

ROOM SERVICE LOFT BOUTIQUE

Vous retrouverez rue Sainte-Catherine la plupart des grandes enseignes de prêt- à-porter. Mais nous vous conseillons plutôt d’aller flâner dans le quartier du Mile End, où les artistes se bousculent pour shopper des pièces plus originales. Iro, Anine Bing, White + Warren… Idéal pour les emplettes ou plutôt pour le « magasinage », comme on dit à Montréal, la Room Service Loft Boutique, sous ses airs d’appartement haussmannien, propose des marques à la pointe. On ne va pas se mentir, Montréal n’est pas la capitale de la mode ! D’où notre agréable surprise en découvrant le petit paradis de Dominique.

Instagram : @roomserviceloftboutique

À NE PAS MANQUER

LE MARCHÉ JEAN-TALON

Poissons, légumes, produits divers et locaux se bousculent d’une halle à l’autre dans l’un des plus grands marchés d’Amérique du Nord. On ne repart pas sans sa « conserve » de sirop d’érable !

© Photo : Eva Blue

SCHWART’S DELI

L’iconique poutine de chez Schwart’s Deli propose l’un des meilleurs smoked meat de la ville. L’établissement appartient en partie à la chanteuse Céline Dion. Armez-vous de patience, la file d’attente est longue.

© Photo : Eva Blue

LE SPA BOTA BOTA

Un lieu de détente luxueux sur un bateau, avec vue sur le Vieux-Port en prime. Piscines nordiques en extérieur, massages, bain d’eau glacée… C’est à Bota Bota, le Spa flottant sur le fleuve de Montréal, que l’on vient se prélasser après une longue journée de déambulations.

.