Marseille
18 Aug, Thursday
18° C
TOP

La Terre des Doukhobors, Natela Grigalashvili

Vous n’avez peut-être jamais entendu parler des Doukhobors, cette communauté chrétienne du Caucase tournée vers un mode de vie fraternel, agricole, végétarien et farouchement pacifiste, qui a connu au fil des siècles, sans jamais céder, déplacements et répressions, à tel point qu’en 1896, l’écrivain russe Léon Tolstoï lui-même conjurait, depuis Londres, la communauté internationale de lui venir en aide. Certains Doukhobors se sont alors réfugiés aux États-Unis. Aujourd’hui, en Géorgie, les derniers Doukhobors du Vieux Continent perpétuent leur mode de vie frugal. Natela Grigalashvili, première photojournaliste de Géorgie, est allée à leur rencontre. De l’autre côté de son objectif, portraits, scènes de vies et paysages brumeux se succèdent dans une ambiance de clair-obscur. On se croirait volontiers chez Vermeer s’il n’y avait sur les jupes, les gilets et les fichus des femmes, ces éternels motifs floraux chatoyants qui nous rappellent que l’on est quelque part, plus à l’est, au pied des montagnes du Caucase.

144 pages, 30 €