Marseille
28 Jun, Tuesday
27° C
TOP

Et mon cœur transparent, clap de fin à Marseille

Le tournage du premier long métrage de David et Raphael Vital-Durand vient de s’achever à Marseille devant l’Hôtel de Ville. Les décors marseillais ont servi à nourrir l’intrigue d’un thriller qui s’annonce haletant. Julien Boisselier (Je vais bien, ne t’en fais pas, ou encore Vive la Colo ! pour la télé), Caterina Murino (L’enquête corse, mais aussi la “James Bond girl” de Casino Royale !) et Sara Giraudeau (Mémoires d’une jeune fille dérangée et la série Le Bureau des Légendes) sont notamment au casting de ce film adapté du livre éponyme de Véronique Ovaldé (prix France Culture Télérama 2008). Le pitch : l’histoire d’un homme, Lancelot, qui, suite à la mort de sa femme Irina dans un tragique accident de voiture, va devoir survivre  à la perte de celle qui était sa passion fixe, et en même temps élucider tous les mystères qui accompagnent sa disparition. Oscillant entre réalité et imaginaire, le film est porté par un vrai suspens autour de l’intrigue de cette disparition et des révélations qui sont faites à Lancelot. Sait-on jamais avec qui l’on vit ? l’univers décalé du livre se retrouve dans le film avec notamment des personnages toujours « sur le fil ».

Tourné entre Marseille, Istres, et la Corse, le film a demandé plus d’un an et demi de préparation aux deux frères réalisateurs et le budget ne dépasse pas le million d’euros. Un budget ultra serré pour un long – et ce, malgré le casting – une équipe réduite à une vingtaine de personnes mais une motivation sans faille pour mener à bien ce projet. Il faut dire que les frères Vital-Durand n’en sont pas à leur premier coup ensemble : courts, moyens, documentaires et clip (Elton John et Johnny Halliday pour ne citer qu’eux), le duo possède un univers visuel très expressif et reconnu dans le monde et prépare un 1er thriller captivant dont nous reparlerons dans ToutMa avant la sortie.

www.vitaldurand.com