Marseille
11 Aug, Thursday
23° C
TOP

Claude Pélopidas, un homme hors les murs

Directeur du Théâtre Ainsi de Suite qu’il a fondé en 1993, Claude Pélopidas ne se destinait pourtant pas au théâtre. A 23 ans, il laisse tomber sa maîtrise de Droit pour se consacrer à la musique qu’il pratique au sein d’un groupe et s’inscrit au cours du Théâtre des Ateliers à Aix pour parfaire son aisance scénique ; et là, c’est une révélation ! « J’ai découvert un autre univers, raconte Claude. La possibilité d’investir un personnage, d’incarner quelqu’un d’autre alors que j’y allais au départ pour me réaliser sur scène dans l’esprit d’un one man show. Au final, j’ai appris à « me retirer » pour travailler en profondeur les personnages et j’ai pris un plaisir fou à jouer, puis après à écrire ».

Cette passion, il ne cesse de vouloir la transmettre depuis, à travers les différents spectacles ou créations de la compagnie. Mais aussi à travers les cours qu’il donne, les ateliers et les formations : « Le théâtre valorise très vite et c’est important pour ceux qui le sont peu en dehors. Pour être bon au théâtre, il ne faut tout simplement pas se poser de question. Un gamin qui est mal et qui se lâche sur scène va se révéler. Cela va inévitablement lui donner confiance. On peut ensuite canaliser son énergie ». Les deux cents élèves de quinze nationalités et de tous âges inscrits chaque année « montrent que tout le monde peut venir essayer le théâtre ». Claude propose un théâtre ouvert à tous les publics et cite souvent Peter Brook. Il se trouve que les spectacles affichent souvent complet . « Ma plus belle récompense. Notre théâtre est proche du cinéma poursuit-il. C’est peut-être ce qui fait notre succès. L’utilisation du son est comme au cinéma. Il a une vraie place. Les décors varient constamment comme dans Orekhov, notre dernière création, où le décor change autour du comédien. Les ambiances sont essentielles ». Un théâtre de tous les possibles avec le projet Autour des murs, à la fois humanitaire, politique et culturel, « orienté sur le dialogue interculturel. Ce projet nous a emmené en Palestine, Israël ou au Kurdistan… L’objectif est d’offrir un moment de création où l’on oublie le quotidien souvent très dur et ouvrir, échanger, briser les murs qui sont dans nos têtes pour faire prendre conscience et avancer ensemble…».

Théâtre Ainsi de Suite
Chapelle du lycée Saint Eloi _9 avenue Jules Isaac, Aix-en-Provence
_06 10 62 65 12 _www.ainsidesuite.com _www.lesmurs.org