Marseille
21 Jun, Friday
21° C
TOP

« L’Eau des Comètes », un revival surréaliste par la galerie Double V

Oniriques et ondoyantes, les œuvres de Florent Groc, Manon Daviet et Francesc Ruiz Abad happent le regard dès la première seconde. La Galerie Double V présente l’exposition « L’Eau des Comètes », invitation à la rêverie dans des palettes aux tons tantôt lunaires, tantôt solaires, et toujours criants de poésie, jusqu’au 6 avril à Marseille.

Florent Groc, peintre marseillais, propose des œuvres à première vue parfaitement surréalistes, voire abstraites. Dans les compositions organiques de l’artiste, un œil aiguisé reconnaîtra ici les reliefs du Garlaban, là ceux du Canigou, dans le foisonnement fluide des formes et des couleurs.

À ses côtés, les paysages de Manon Daviet s’offrent aux regards curieux : réalisés en crochet et en « tufting », une technique de tissage qui rappelle la fabrication des tapis, ces œuvres textiles oscillent entre rêve et réalité. Les traits sont nets, les couleurs vives et les plans se juxtaposent comme pour dessiner de petits théâtres où l’improbable devient possible.

Le surréalisme de Francesc Ruiz Abad s’inscrit lui aussi dans la couleur et le paysage, avec une touche cette fois résolument surréaliste. Les nuances et la composition attirent l’œil, puis les détails fins sur lesquels on s’attarde laissent deviner petit à petit leur secret : rien n’est vrai, tout existe, dans une conjonction magique et antagoniste que seul permet l’art.

Bleu nuit, bleu mer. Orange sélénien, orange crépusculaire. Les complémentaires s’harmonisent, liées par les végétaux et l’eau limpide qui empreint les tableaux : « L’Eau des Comète », c’est le fluide onirique de trois artistes qui se répondent et se complètent, et c’est à découvrir absolument jusqu’au 6 avril à Marseille. MD

Photo de Gauche : © Manon Daviet Le baiser du dragon, Photo du Milieu : © Francesc Ruiz Abad Júlia al sunset, Photo de Droite : © Florent Groc Luccioles et Garlaban

L’Eau des Comètes
jusqu’au 6 avril chez Double V, 28 rue Saint-Jacques, Marseille 6e

Photo en Une : © Frances Ruiz Abad ou Ferrat