Marseille
25 Oct, Monday
19° C
TOP

Festival des Antipodes, du 13 au 17 octobre à Saint-Tropez

Voilà un festival pas comme les autres ! Pour voyager en Océanie, nul besoin de passer à l’heure australienne, il vous suffit de faire un tour du côté de Saint-Tropez, entre le 13 et le 17 octobre. Le festival des Antipodes propose tous les ans un programme de films, inédits en France, qui nous viennent d’Australie et de Nouvelle Zélande. Good news… c’est gratuit et ouvert au public !  

Cette année, le festival s’ouvrira en présence d’un invité de marque : le Prince Albert II de Monaco, qui présentera le documentaire Alick and Albert, projeté en avant-première pour l’ouverture du festival. Suivront les films en compétition (courts et longs métrages), les documentaires, ainsi que des séances dédiées au jeune public. La présidente du jury, Greta Morton, fondatrice du Festival du cinéma aborigène australien, sera accompagnée de Lilly-Fleur Pointeaux, actrice franco-australienne, de Sonia Rolland, actrice et première Miss France d’origine africaine, mais aussi de Gérard Krawczyk, producteur et réalisateur grand habitué de la ville de Marseille, et d’Hugues Peysson, spécialisé dans la distribution de documentaires au cinéma. 

Cette 23e édition des Rencontres internationales du cinéma des antipodes « fera la part belle aux premiers films, aux films indépendants, aux réalisatrices et à un éclectisme cinématographique assumé », confie son président, Bernard Bories. Au mythique cinéma la Renaissance (la Place des Lices), on parle d’amour avec My First Summer de Katie Found, on renoue avec l’espoir grâce à Some Happy Day de Catherine Hill, et on découvre l’histoire de l’Australie avec The Furnace, de Roderick MacKay. Sans oublier d’autres aventures 100 % « Aussie » à découvrir sur grand écran : du jeune chamelier afghan obligé de fuir dans « l’outback » en dangereuse compagnie, à l’odyssée d’un policier, ancien tireur d’élite, qui participa au massacre d’une tribu aborigène. Pour clôturer ce festival unique en son genre, The Big Kitty de Tom Alberts et Lisa Barmby se vivra comme une lumineuse immersion dans le monde des films noirs américains des années 1940.  

Enfin, on s’attardera sur l’exposition mettant en scène la rencontre du Prince Albert II de Monaco avec le peuple de l’île de Badu, dans le nord de l’Australie. CG 

Photo en une © Ariel Fuchs

Cinéma La Renaissance 
13 place des Lices, Saint-Tropez 

www.festivaldesantipodes.com 

Instagram @festivaldesantipodes 

Facebook Festival-des-Antipodes